Meningie, Australia
35° 42' S 139° 19' E
Feb 22, 2006 01:11
Distance 127km

Choose another map, showing:


Text written in: French

Road Movie

La route s'etend sans fin, entre la terre et la mer.


Nous revenons sur le continent avec un van magnifiquement refroidi par une pompe a eau flambante neuve. Nous roulons pres de trois cent kilometres par jour vers Melbourne. Les premiers jours, des champs dores et des prairies de ble sauvages s'etendent a l'infini. La route est parfois droite pendant des kilometres, et sans les difficultes de maintenir le van sur la route lorsque le vent souffle en bourrasque on s'endormirait presque en conduisant. Les vehicules sont rares, les villes encore plus. On croise quelques cyclistes ecrases par le soeil, quelques camions enormes, monstrueux cargos de la route. La cote se transforme et devient une lagune immense de cent kilometres de long, sorte de marecage immense peuple d'oiseaux. Nous passons des lacs de sel, grandes surfaces blanches aveuglantes au sol mou de vegetation sechee compressee melangee a du sel fin. Bizarre. Tout est bizarre de l'autre cote du monde.

Celui qui ne conduit pas est du cote nord du van et cuit lentement au soleil. Et oui, le soleil est au nord a midi dans l'hemisphere sud, ce qui perturbe mon sens de l'orientation. Nous dormons dans le van sur des aires de camping toujours magnifiques, ou les kangourous et les pelicans se pavanent. Chaque soir le soleil plonge dans la mer dans un chatoiement fantastique. A chaque repas les mouettes tentent de chiper de la nourriture. Ces oiseaux ont bien le fichu caractere decrit par Franquin dans "Gaston Lagaffe". Il y a toujours un meneur enerve qui gonfle son plumage, hurle des imprecations et chasse les autres mouettes qui lorgnaient avec espoir notre reste de pain a grands coups de becs. Des bestioles peu recomandables. Detail curieux, les opossums qui nous semblent adorables sont consideres comme de la vermine par les autochtaunes, commes des rats geants et bruyants.

La conduite est differente de chez nous, presque toutes les routes ne sont limitees qu'a cent dix kilmetres heure mais a chaque virage un panneau indique la vitesse recommandee, parfois trente a l'heure! De nombreux panneaux indique le danger des animaux qui traversent; attention kangourous, koalas, echnides, trains, enfants, camions, oiseaux, opossums, la liste est sans fin.

Les couleurs sont toujours incroyable et la lumiere tres speciale. Apres deux jours de royute nous arrivons a la limite entre l'etat d'Australie du sud et l'etat de Victoria. La une ville immense (peut etre quinze mille habitants) est batie sur une serie de volcans. De grands lacs bleus se sont formes dans les crateres. Alors que nous visitons une reserve naturelle apres le diner avec les canards du lac (Hubert se moque cruellement du plus laid d'entre eux), nous rencontrons des kangourous boxeurs! Ce n'est pas une legende, on dirait Mike Tyson en pleine rage oreillicide! Le vaincu s'enfuit miserablement, et alors qu'inspire par leur exemple je bondis a leur poursuite au dessus d'une souche, je retombe cruellement sur un rocher dissimule dans les hautes herbes. Verdict, une bonne foulure. Rien de grave, nous avons de la glace dans la glaciere du coffre, j'en serai quitte pour boiter une semaine.

Nous repartons vers la plus remarquable partie de notre road trip, la mythique grande route oceane.

Photos / videos of "Road Movie":

Le ferry Un lac de sel Un bon endroit pour camper Les pelicans du lac et les canards Extase On grimpe Dans le coeur des volcans A la cool dans les volcans Le volcan bleu Un centre ville Australie, Great ocean road Australie, Great ocean road Notre langouste, modeste repas Australie, Great ocean road Australie, Great ocean road Australie, Great ocean road Centre ville une plage Australie, Great ocean road Ma blessure de guerre. Fuchus kangourous! Des canards et des oies. Peter Jacksoin, apres Alain Delon Le volcan